Arrivée de votre Galgo
Vous attendez votre galgo avec impatience et vous n'avez qu'une idée en tête: le prendre dans vos bras, le cajoler.
Mais ne perdez pas de vue que si vous vous avez l'impression de le connaître car vous l'attendez depuis un moment, Lui, il ne vous connaît pas. Il ne sait pas non plus ce que sont des bisous ou des caresses. Pendant toute sa vie la main de l'homme n'a été que menace ou coups pour lui.
Il a besoin d'un peu de temps pour retrouver confiance en l'humain et apprendre à vous connaître.

Dès que votre galgo vous est présenté, parlez lui à voix basse et posée, rassurez le, observez le, laissez le venir à vous et, surtout, ne le brusquez pas. Il vient de faire le trajet depuis le sud de l'Espagne, il est fatigué, il se demande ce qui va lui arriver et il entend une langue inconnue ... il a besoin d'un peu de temps pour réaliser ce qui lui arrive.


Il faut que la relation se mette en place doucement, n'hésitez pas à vous accroupir à ces côtés, vous paraîtrez moins menaçant et le stresserez moins. S'il accepte le contact, caressez le sous le cou mais évitez la tête (il pourrait penser que vous aller le frapper). Allez-y progressivement, à son rythme, sans lui imposer un contact. Faites connaissances et apprenez à vous découvrir.
Les maîtres mots sont patience et douceur.


Avant de quitter l'endroit sécurisé où vous avez fait connaissance avec votre galgos, assurez vous qu'il est correctement sécurisé (double laisse, collier + harnais).
Il est temps maintenant de monter en voiture. Laissez le sentir et s'installer, éventuellement choisir sa place (juste pour cette fois) toujours encouragé par des paroles rassurantes.

L'arrivée à la maison est une étape importante pour lui car, s'il n'a pas été en famille d'accueil, il est fort probable qu'il ne soit jamais entré dans une maison (son quotidien, c'était plutôt les hangars, les refuges ou la rue). Commencez par lui présenter les extérieurs, toujours bien attaché. Faites un petit tour de la propriété ou des environs immédiats, laissez le écouter les bruits environnants et s'imprégner des nouvelles odeurs. Prenez votre temps, accordez lui le sien.

A présent, vous pouvez lui montrer la maison. Le franchissement de la porte peut représenter une nouvelle épreuve pour lui, passez devant et invitez le à vous suivre. S'il doit monter quelques marches, il est possible que ce soit la première fois de sa vie et qu'il ne sache pas comment s'y prendre.
Une fois à l'intérieur, faites lui visiter toutes les pièces de la maison, dans le calme. N'oubliez pas de lui présenter tous les occupants de la maison  : la famille, mais aussi les autres chiens, chats .... Si il y a des chats, il est impératif qu'il soit toujours bien attaché lors de cette présentation. Présentez lui alors son panier (en peu à l'écart, ce doit être son refuge), sa gamelle d'eau, puis détacher le pour qu'il fasse son petit tour de découverte (attention aux chats).
Première nuit, dans son panier  ; il comprendra rapidement que c'est sa place, son espace à lui. Installez le confortablement et ne cédez pas à d'éventuelles pleurs ou grattages.

La propreté s'enseigne sans attendre car une fois les mauvaises habitudes installées, elle sont plus difficiles à corriger. Soyez à l'écoute, observez le, et n'hésitez pas à lui proposer une sortie (de jour, comme de nuit) s'il s'agite. Les galgos apprennent vite la propreté mais il faut parfois être attentif pour comprendre quand ils demandent à sortir. Si c'est un peu plus difficile, n'hésitez pas à le féliciter et/ou à lui donner une petite friandise quand il fait ses besoins dehors.

Les premières semaines, tenez le en laisse (voir en laisse et harnais s'il est craintif) lorsque vous le sortez dans le jardin. Cette laisse est aussi un contact entre vous et peut rassurer votre galgo.
Lorsque vous partez en promenade, toujours utiliser la double laisse, collier et harnais.
Au début faites toujours la même promenade pour qu'il prenne ses repères et qu'il sache, s'il venait à se sauver ou à se perdre, revenir seul à votre domicile.

Quand pourrez vous lâcher votre galgo  ?

C'est à étudier au cas par cas. Vous pourrez peut être l'envisager dans quelques mois, quand vous connaîtrez parfaitement votre compagnon et que vous aurez sérieusement travaillé son rappel.
Mais il faut savoir qu'un rappel n'est jamais fiable à 100% , que ce sont des chasseurs et que certains galgos ne pourront jamais être lâchés ailleurs que dans des terrains sécurisés.


Voilà, beaucoup de nouvelles choses à découvrir pour votre nouveau compagnon, mais aussi une grande fatigue due au voyage et au stress. Votre galgo dormira probablement beaucoup les premiers jours; respectez son sommeil même si vous brûlez d'envie de jouer avec lui et de le câliner.