Maladies méditerranéennes
Lorsque vous adoptez un galgo, on vous informe qu'il a été testé aux maladies méditérannéennes.

En général, cela signifie qu'il a été testé par rapport à la Leishmaniose, l'Ehrlichiose et la Filarose par une prise de sang.
Malgré ces précautions, il n'est pas impossible que votre galgo déclare la maladie plus tard (soit parceque il l'a attrapée après la prise de sang, soit parce
que la maladie était à un stade dormant non détectable, soit parce que il l'a attrapée lors de vos vacances dans le bassin méditéranéen).

Ces maladies étant rares dans notre pays, il est important d'en connaître les symptomes pour pouvoir la reconnaître et la traiter au plus
vite.
La Leishmaniose (transmission par piqûre de phlébotome)

La maladie est due à un parasite (Leishmania infantum) transmis par la piqûre
d'un moucheron, le phlébotome. Elle est surtout présente dans le pourtour
méditéranéen.

Signes cliniques
Même si le test de la leishmaniose est négatif, la maladie peut se déclarer
quelques années plus tard. L'association de plusieurs symptômes peut vous faire
penser à la maladie (en cas de doute, n'hésitez pas à en parler à votre vétérinaire
et à demander un nouveau test).  Ces symptomes sont: perte de poils
(particulièrement autour des yeux), perte de poids, plaies sur la tête et/ou les
membres puis fatigue inhabituelle, atteinte des articulations, yeux et reins.

Traitement
Prise à temps la maladie se soigne assez bien; il existe un traitement à base de
Milteforan (traitement de base pendant 28 jours) et d'Allopurinol (traitement à vie).
Des vaccins sont actuellement testés au stade expérimental.

Prévention
Si vous partez en vacances dans une zone à risque, veillez à  protéger votre
galgo efficacement (pipettes). Parlez-en avec votre vétérinaire.
L'Ehrlichiose (transmission par piqure de tique)

La maladie est due à des bactéries transmises par la piqûre du tique. Elle est
surtout présente dans le pourtour méditéranéen mais est également présente en
Asie et en Afrique.

Signes cliniques
La première phase survient quelques jours après la piqure par la tique; le chien
est abattu et a de la fièvre. On peut également noter une augmentation de la taille
des ganglions, des douleurs articulaires et des vomissements. Cette phase est
souvent brève et finit par disparaître sans traitement.
Elle est alors suivie par une phase de latence, sans symptomes apparents.
La phase chronique b(très grave) se manifeste par un amaigrissement, une
baisse de l'appétit, des saignements (du nez notamment) et des douleurs
articulaires.

Traitement
Le traitement est efficace dans la phase aiguë et dans la phase de latence. Il
consiste en l’administration prolongée de certains antibiotiques.

Prévention
Si vous partez en vacances dans une zone à risque, veillez à  protéger votre
galgo efficacement (pipettes ou collier) et à vérifier son pelage après chaque
sortie.  Parlez-en avec votre vétérinaire.
La Filariose(transmission par piqure de moustique)

La maladie est due à un ver parasitaire (la filaire) transmis par la piqûre du
moustique. Elle est surtout présente dans le pourtour méditéranéen.

Signes cliniques
Un chien atteint de filariose se fatigue vite. Il bave, est pris de quintes de toux; sa
respiration est irrégulière. En raison de la masse considérable des parasites qui
l’habitent, le coeur est soumis à un effort excessif lorsqu’il pompe le sang. Ce
surmenage peut entraîner une hypertrophie de la paroi cardiaque, responsable par
la suite d’une insuffisance cardiaque. Ces troubles peuvent être suivis de troubles
circulatoires classiques avec ascite (épanchement liquidien dans la cavité
péritonéale), hépatomégalie, œdème pulmonaire, insuffisance rénale et entraîner
la mort de l’animal.

Traitement
Il existe un produit spécifique à base d’arsenic capable d’éliminer les vers
adultes. Il peut être nécessaire d’associer à cette thérapie un traitement
pharmaceutique destiné à enrayer les troubles consécutifs à la mort du parasite.

Prévention
Si vous partez en vacances dans une zone à risque, veillez à  protéger votre
galgo efficacement (pipettes, crèmes anti-moustiques). Parlez-en avec votre
vétérinaire.